LE BLOG SOLEDIS

07 Mai 2015

Amazon présente sa nouvelle plateforme BtoB

Amazon BusinessNouveauté sur le marché du BtoB, Amazon a lancé le 28 avril dernier aux Etats-Unis une nouvelle place de marché : « Amazon Business ».

Ce site est destiné aux entreprises et leur fournit, sur une seule et même plateforme, tout ce dont ils peuvent avoir besoin. L’offre est très large, elle s’étant du mobilier de bureau aux distributeurs de sucreries, en passant par des camions de distribution ou le matériel de chantier. Le site propose un moteur de recherche puissant, développé spécialement pour Amazon Business et qui permet aux entreprises de retrouver facilement les produits liés à leur secteur d’activité.

Des offres adaptés aux clients professionels

Amazon Business est une extension d’Amazon Supply (autre site BtoB qui fermera ses portes le 13 mai). Cette nouvelle plateforme proposera un catalogue beaucoup plus large avec des centaines de millions d’articles différents et imposera l’enregistrement des professionnels pour pouvoir avoir accès aux produits. Le groupe se créé ainsi une important base de données BtoB !

L’inscription est gratuite et offre des avantages : livraison en 48 heures pour les commandes de plus de 50 dollars, promotions régulières, prix de gros… Les offres proposés sur le site peuvent facilement cibler de nouveaux clients enregistrés sur le site en leur proposant par exemple des offres promotionnelles. Amazon étude également la possibilité d’offrir des réductions de taxes.

Un site évolutif

Cette nouvelle place de marché bénéficie de tout le savoir-faire d’Amazon en e-commerce : navigation simple, livraisons fiables, commentaires, recommandations, prix… Les retours sont possibles pendant 365 jours et une ligne de crédit est proposée.

Amazon Business a annoncé que la plateforme évoluerait en fonction des retours que feront ses premiers utilisateurs. En lançant cette plate-forme, Amazon veut capter une part plus importante de l’énorme marché du BtoB en ligne. Selon le magazine spécialisé Internet Retailer, ce business a généré en 2014 des ventes de 1 000 milliards de dollars à l’échelle internationale alors qu’elles n’étaient « que » de 263,3 milliards dans le secteur du BtoC sur le net.