LE BLOG SOLEDIS

27 Nov 2019
soldes webmarketing

Du Black Friday à la Black Week : le e-commerce face au défi d’une consommation raisonnée !

Du « Singles Day » aux fêtes de Noël en passant par le Black Friday et le Cyber Monday, le 11 novembre a marqué le début d’une période faste pour le secteur du e-commerce en France. Ces évènements importés par les cybermarchands américains et chinois sont désormais intégrés au calendriers d’achats des Français.

Singles Day contre Black Friday

Connaissez-vous le Singles Day ? 

Le Singles Day est une opération promotionnelle créée par le géant Chinois du e-commerce, Alibaba, en 1999, en réponse au fameux Black Friday soutenu par Amazon.
En Chine, le 11.11 célèbre la fête des célibataire, comme la Saint Valentin dans notre pays.
Ce jour-là, nos compatriotes ont pu profiter des offres via les sites AliExpress (site de vente d’Alibaba dédié à l’international) ou Gearbest.

Cette année, Alibaba a une nouvelle fois battu un record lors du Singles Days. Les ventes progressant de 26% par rapport à 2018 pour un montant de 30.8 milliards de dollars.
En réaction, Amazon a lancé un nouvel évènement dans l’hexagone : les Day’Couvertes

Difficile cependant de dissocier le 11 novembre des commémorations de la Grande Guerre. Nous verrons si ces occasions de consommer s’installeront durablement dans le marronnier e-commerce; d’autant plus que le portefeuille des Français n’est pas extensible.

Black Friday : un enjeu majeur pour le e-commerce en France !

« Avec les fêtes de fin d’année, le Black Friday représente désormais entre 20 et 25% du chiffre d’affaires des petits et moyens e-commerçants en moyenne« , assure Alexandre Eruimy, directeur général de Prestashop

Historiquement, aux USA, le Black Friday se tient chaque année le lendemain de Thanksgiving ; soit cette année le 29 novembre. Importé en France par Amazon en 2013, l’évènement est l’occasion pour le consommateur de réaliser de bonnes affaires et des économies à l’approche des fêtes de fin d’année.

Pour les commerçants l’enjeu est d’importance. En cette période creuse de l’année, le Black Friday permet de relancer la consommation en créant une nouvelle impulsion entre les achats de la rentrée scolaire et les fêtes de Noël .

Pour nos compatriotes, le Black Friday est avant tout un évènement e-commerce. Selon un sondage mené par Médiamétrie en 2018 ; 87 % des participants avaient l’intention de réaliser leurs achats en ligne contre 47% en magasin.  Ces dernières années, à l’occasion d’une météo capricieuse, le chiffre d’affaires des cybermarchands a explosé durant cette période.

L’année dernière, le Black Friday a généré, en France, pour 5.6 milliards d’euros de chiffre d’affaires, dont 966 millions pour le e-commerce.

Trafic généré sur les sites des grands e-commerçants français en novembre 2018 (source : e-commerce nation)

  • Cdiscount : 78.57 millions de visites (24 % de plus que la moyenne mensuelle).
  • La Fnac : 38,58 millions de visites (+ 42 %).
  • La Redoute : 23.26 millions de visites (+ 33 %).
  • Boulanger : 15.83 millions de visites (+ 42 %).
  • Showroomprive.com : 16.21 millions de visites (+ 21 %)
  • Vente-privee.com : 24.07 millions de visites (+ 12 %)

A l’origine consacré aux produits high tech, à l’électroménager et aux jeux vidéos, l’évènement a, de nos jours, conquis tous les secteurs d’activité (mode, beauté, jouet, bricolage…).

D’après l’étude OpinionWay-iloverail.fr du 7 nombre 2019 :

  • 95 % des Français connaissent la signification du Black Friday
  • Un sur deux à l’intention d’en profiter en 2019.
  • 30 % des Français considère qu’il s’agit d’un bon moyen d’effectuer en avance ses cadeaux de Noël sans stress.
  • Le budget prévisionnel moyen pour 2019 est de 233 euros (en hausse de 10% par rapport à 2018).
  • Le panier d’achat moyen en France est plus élevé durant le Black Friday qu’à Noël

Sans surprise, le secteur de l’équipement de la personne (vêtements, chaussures et maroquinerie) est toujours en tête des intentions d’achat (55 %).

Vers un changement des modes de consommation

Sous l’impulsion du collectif « Make Friday green again » fondé par Nicolas Rohr, dirigeant de la marque Faguo, déjà plus de 500 enseignes se sont engagées à boycotter l’évènement. Ils lancent un appel pour une consommation plus responsable et raisonnée. Des arguments auxquels les Français sont de plus en plus sensibles….

Lundi 25 novembre, la ministre de la transition écologique, Elisabeth Borne, a d’ailleurs alerté les Français sur la quantité de  gaz à effet de serre générées par cette « frénésie de consommation ».

Black Friday 2019, à vos marques !

Officiellement, le Black Friday a débuté à minuit. Cependant, la plupart des enseignes de e-commerce proposent des offres depuis le 25 novembre…ceci jusqu’au 2 décembre.

Outre les géants mondiaux du e-commerce, la plupart des cybermarchands prendront part à l’évènement 2019 : LDLC, Rue du Commerce, Cdiscount, Auchan, Leclerc, Rakuten, la Fnac ou encore Darty.

Les Day’Couvertes d’Amazon marque le début des ventes flash. Le cybermarchand a d’ores et déjà annoncé des remises jusqu’à moins 70% pour le Black Friday.  Pendant ces évènements le stock disponible est toujours très restreint. Le consommateur doit se précipiter pour pouvoir acheter .

Le pic de promotion (et d’achat) est attendu pour le vendredi 29 vers 7 heure du matin. Il devrait être suivi de nouvelles vagues de rabais le samedi 30 novembre et le dimanche 1er décembre.

Ce marathon e-commerce novembre 2019 prendra fin le mardi 2 décembre par le cyber Monday. Evènement web dédié à l’univers tech et numérique.